666 millions de dollars ont été dépensés par la réserve fédérale des USA pour sa création monétaire en 2016

666 millions de dollars ont été dépensés par la réserve fédérale des USA pour sa création monétaire en 2016

L’exercice 2016 de la Réserve fédérale des États-Unis d’Amérique aura coûté 666 millions de dollars en ce qui concerne le volet “impression de billets de banque et fabrication de pièces.

Des chiffres astronomiques sur de très courtes périodes

Selon un rapport de la Fed: “L’estimation des dépenses effectuées par la Réserve fédérale en 2016 pour l’impression de billets de banque ainsi que la fabrication de pièce de monnaie est de 666,1 millions de dollars. Un résultat qui traduit une réalisation de 4,4 millions de dollars, soit 0,7% en dessous du montant prévu au budget.

Et cette sous-exécution budgétaire n’est pas dû à un changement dans la commande d’impression annuelle ou des livraisons en dessous de celles qui ont été-prévues par le BEP, mais plutôt un changement des livraisons entre les années budgétaires. « 

Toutefois, aussi curieux que ce chiffre puisse paraître, il ne traduit qu’une estimation et non un rapport précis de dépenses réelles.

Federal_Reserve

En considérant 10 centimes comme coût de production unitaire, et en reportant ce surplus sur l’exercice suivant, il aurait fallu faire une addition de 20 millions sur 2016. Ce qui aurait porté le montant total à 686 millions.

Bien entendu, on ignore si ce résultat à été obtenu intentionnellement, mais il correspond approximativement à une production de 7 milliards de billets.

Un billet coûte en moyenne 10 centime à produire.

ET la valeur total de l’ensemble des billet produit est estimée à 233 milliards de dollars pour un seul exercice.

A qui va tout cet argent

Toujours selon la Fed, 75% de ces 233 milliards de dollars aurait servit au remplacement de vieux billets endommagés. Le reste, environ 60 milliards de dollars, ont servi à des « paiements nets ».

Toutefois, les destinataires de ces paiements sont un mystère total dans une énigme cryptée. Mais on sait que certaines banques reçoivent environ 6% des bénéfices de la Fed. Ce qui dans ce cas correspondrait à peu près à 4 milliards de dollars pour l’impression seule.

Mais à quoi sert toute cette production ? Il s’agit là d’une question à laquelle même les économistes qui ont passé des années sur le sujet n’arrivent pas vraiment à répondre. Le processus de création monétaire des banques ne semble pas vraiment suivre des règles prédéfinies. Par exemple, on n’a toujours pensé que les banques se basaient sur les dépôts de leurs clients pour réaliser de nouveaux prêts. Mais la banque d’Angleterre a déclaré que désormais, ce sont les prêts qui font les dépôts. Autrement dit, les banques prêtent de l’argent qu’elles ne possèdent pas, de l’argent qui n’existe pas.

Minting_Currency

On serait même tenté de croire que cette création monétaire est laissée à l’entière discrétion des autorités en charge qui décident selon leur gré de la quantité d’argent dont l’ensemble a besoin.

Pour l’heure, il a été constaté une inflation soutenue, faisant baissé à 5 centimes, la valeur d’un dollar. Peut-être est-ce l’une des raisons pour lesquelles la planche à billet de la réserve fédérale tourne à un rythme effréné.

Le Dollars américain est basé sur un système endetté. Un système qui paie la dette avec de la dette.

Les banque prête de l’argent qu’elle n’ont pas.

La création monétaire est déraisonnée et sans aucun soutien de valeur.

On ne peut que supposer que les crypto-monnaies comme Ethereum qui dispose déjà d’un large consensus et tout en étant décentralisé, et régit par des protocole binaire impartiale est une alternative bien plus objective que le Gouvernement Trumps.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close