Ada, la crypto-monnaie à la blockchain Cardano en ébullition.

Avec un cours explosif à 16 000 $, le bitcoin éclipse toutes les autres crypto-monnaie et s’érige comme une monnaie unique, pourtant ce n’est nullement le cas. Il y a aussi l’Ether, le Litecoin ou encore le Ripple. Mais connaissez-vous la monnaie cryptée Ada basée une technologie blockchain connue sous le nom de Cardano ?

La blockchain Cardano, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un projet qui a été initié en 2015 par la société japonaise Emurgo. L’ambition de ceux qui étaient à la base de son développement était d’en faire « le premier projet blockchain développé selon une approche scientifique. »

Ils ont, dans cette optique, décidé de collaborer avec IOHK, une firme spécialisée dans la technologie blockchain. Au sein de cette entité, on retrouve de grands noms du domaine tels que Charles Hoskinson qui n’est autre que le cofondateur d’Ethereum. La blockchain Cardano se sert d’un protocole « Proof of Stake » ou « preuve d’enjeu » contrairement à la blockchain des autres monnaies cryptées qui utilise la « preuve de travail » ou « Proof of Work ».

Testé grâce à des experts et baptisé « Ouroboros », ce protocole devrait assurer la défense du réseau contre les attaques, apportant de ce fait encore plus de sécurité aux transactions. Ces dernières devraient également être plus rapides sur Cardano que sur les autres blockchains.

La crypto-monnaie Ada, ce qu’il faut retenir

Un peu comme la crypto-monnaie star Bitcoin dont le nombre est limité à 21 millions d’unités, Ada aura également un nombre fixe de coins. Toutefois, il dépasse – de très loin – les bitcoins, puisqu’il sera émis un maximum de 45 milliards d’unités. Les utilisateurs qui seront intéressés par des opérations en Adas devront se servir d’un wallet spécialement conçu : le Daedalus. Les développeurs travaillent aussi sur la création d’une carte de crédit Ada pour offrir aux utilisateurs la possibilité d’effectuer leurs achats de tous les jours en utilisant leur crypto-monnaie. Des dépôts de fonds se feront sur la carte via le portefeuille Daedalus. Tout comme l’Ether, Ada devrait aussi servir au niveau des « smart contracts », et a droit à son propre langage en la matière : Plutus. On s’en servira pour les contrats qui exigent un niveau très élevé de sécurité. L’objectif à ce niveau est de trouver une solution efficace au problème de sécurité qui se pose avec ces fameux « contrats intelligents ».

 

Au début du mois d’octobre, l’Ada avait été introduit sur le marché de crypto-monnaie CoinMarketCap. La monnaie avait d’abord dépassé le plafond des 0,03 dollars avant de dégringoler jusqu’à 0,001 9 dollar pour revenir a son taux initial. Apparemment, les investisseurs ne s’y intéressent pas encore assez. Selon certains, c’est parce que la première annonce concernant la feuille de route du projet n’est pas parvenue à les enthousiasmer.

Pourtant sa récente explosion prouve que les audacieux et visionnaires qui ont cru en cette crypto-monnaie ne se sont pas trompés.

En moins de 10 jours, le cours est passé de 0,030 5 $ à 0,134 8 $ et s’est stabilisé hier à 0,117 7 $, ce matin elle était en légère baisse et tend vers une stabilisation autour de 0,0980€.

Certain experts prévoir pourtant une nouvelle flambé.

La monnaie commence à attirer les intérêts des utilisateurs. On a hâte de voir si d’ici à quelques mois voir quelques années, elle s’imposera dans l’univers en ébullition des crypto-monnaies.

Besoin d'aide pour rejoindre la nouvelle revolution?
Enregistrez-vous!
Un de nos experts vous contactera

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close