Beaucoup d’organisations surveillent de près les levées de fonds ICO

Beaucoup d’organisations surveillent de près les levées de fonds ICO

Beaucoup d’organisations ont un œil sur les offres de levées de fonds de type ICO.

Par exemple, le mois dernier, l’association North America Securities Administrators Association (NASAA), une association d’observation des marchés de valeurs mobilières, au Canada, aux USA et au Mexique, a publié son rapport 2017.

Dans ce rapport sont décrits les problèmes auxquels sont confrontés les organisations de réglementation des valeurs mobilières et entre autres, les cas d’utilisation des blockchain.

Toujours dans ce rapport il est constaté que le commerce des monnaies virtuelles présente un risque important pour les investisseurs, et est mis en avant l’intérêt croissant pour les levées de fonds de type ICO, qui ont malheureusement également servi par le passé à des fraudeurs.

Le rapport note que:

“ Les monnaies numériques ont pour but de stocker des valeur dans une blockchain  et sont actuellement très populaires comme un moyen de levée de capitaux pour des startups à un stade très précoce (généralement appelée un « initial Coin placement » ou ICO). Les membres de la NASAA surveillent de près ce marché émergent. « 

Cette déclaration fait parti de nombreuses autres, émanant de différents organismes de réglementation des valeurs mobilières, parmi elles, la commission US Securities and Exchange Commission (SEC), qui a décrété que dans certains cas les monnaies virtuelles distribuées dans le cadre d’ ICO, peuvent être considérées comme sûres par la loi fédérale.

D’autre ont une approche moins permissive, comme en Chine ou en Corée du Sud, où les observateurs de marché ont déclaré que les ICO sont un moyen illégal de financement, ce qui avait  déclenché une vague de fermeture de plateformes et même dans certains cas, de remboursement aux investisseurs.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close