Bitcoin Atom: fork légitime ou simple réplique ?

Bitcoin Atom: fork légitime ou simple réplique ?

Le 4 décembre 2017, une équipe de développeurs dont les identités n’ont pas été révélées avait annoncé un nouveau hard-fork du protocole originale de Bitcoin. Le nom du projet: “Bitcoin Atom” (BCA) ! Et selon les déclarations de la même équipe, le réseau Bitcoin Atom devrait être lancé au moment où le réseau original du Bitcoin traiterait le bloc 505 888 , soit approximativement autour du 24 janvier 2018.

Bitcoin Atom: un énième fork de bitcoin

Bitcoin Atom vient ainsi s’ajouter à la liste, de plus en plus longue, de Bifurcation par rapport à la blockchain originale de Satoshi Nakamoto. En effet depuis le 1er août 2017 et l’avènement du Bitcoin Cash, premier hard fork, on assiste à une véritable prolifération de “clones”. Une procession de produits dérivés qui prétendent, à tord ou à raison être bien meilleur que le bitcoin. Bitcoin cash, Bitcoin gold, Bitcoin Red, la liste est longue, et tous ces forks sont mûs par la quête du bitcoin parfait, celui qui répond le mieux aux nouvelles exigences du marché et des échanges.

Satoshi Nakamoto avait conçu bitcoin pour être une alternative aux monnaies fiduciaires en tant que moyen de paiement, et au début on ne pouvait qu’applaudir la quasi perfection et l’opportunité de sa technologie. Mais avec l’intérêt grandissant des grandes masses pour pour le bitcoin et sa blockchain, les limites et insuffisances du système ont très vite été mis à jour. Bien que le bitcoin continue de parfaitement tenir son rôle d’or digital, il devient de moins en moins pratique en tant que moyen d’échange.

De ce fait, la quête d’un bitcoin permettant des transactions commerciales plus faciles semble tout à fait légitime. Et c’est d’ailleur le principal objectif des hard fork et des des variantes de bitcoin qu’ils proposent. Mais le Bitcoin Atom propose-t-il vraiment quelque chose de nouveau et d’utile, ou est-ce juste une réplique, à quelques détails près du bitcoin.

bitcoin_fork

La communauté bitcoin et les fork

Avant toute chose il convient de signaler que la question des hard fork ne fera jamais l’unanimité au niveau de la communauté. Ce sont d’ailleurs les divergences d’opinions par rapport au fonctionnement de la blockchain qui sont à l’origine des fork. Et cela s’inscrit même dans la vision du créateur du bitcoin, puisque le code source du bitcoin est accessible à tous (open source).

On reproche souvent au Bitcoin, à sa blockchain notamment, d’être trop lent dans la confirmation des blocs, et de générer des frais de transaction trop importants. En outre, une insuffisance de scalabilité est également pointée du doigt par certains. Selon ses développeurs, Bitcoin Atom a été pensé pour être une meilleur version de son géniteur. Une version plus pratique et facile d’utilisation que le bitcoin. Le projet Bitcoin Atom a notamment prévu d’améliorer le protocole de base du Bitcoin afin de permettre la prise en charge de swap atomique. De futurs extensions destinées à supporter le “Lightning Network” ont également été prévues dans ce projet de fork. Une amélioration à la fois “off-chain” et “on-chain”, c’est ce que propose Bitcoin Atom.

A l’instar des autres forks, Bitcoin Atom se propose donc d’améliorer l’infrastructure sous-jacente de Bitcoin en mettant l’accent sur l’augmentation de la vitesse et la réduction des coûts de transaction. La vitesse et le coût ont pendant longtemps été considérés comme des obstacles majeurs à une adoption massive du Bitcoin en tant que moyen de paiement. En l’état actuel des choses, le bitcoin tient bien mieux le rôle de réserve de valeur que celui d’unité d’échange.

Atomic Swap et Lightning Network

Le swap atomique (Atomic Swap) est une fonctionnalité proposée certaines crypto monnaies, qui permet l’échange d’une crypto-monnaie pour une autre sans avoir besoin d’un tiers de confiance. Avec les crypto monnaies traditionnelles comme Bitcoin et Ethereum, un tiers de confiance tel qu’un site d’échange est nécessaire pour effectuer un échange de crypto-monnaies afin d’empêcher une partie d’envoyer une devise sans recevoir sa contrepartie en retour.

Le système de swap atomique utilise un contrat de hachage temporelle (hash time-locked contract) pour s’assurer que les parties livrent les monnaies à échanger dans un délai spécifique, sous réserve d’annulation de la transaction au cas où l’une des partie manquerait le rendez-vous.

Lightning_Network

En ce qui concerne le Lightning Network, il s’agit d’une sorte de protocole de paiement de deuxième couche qui fonctionne au-dessus de la blockchain bitcoin. Il permet des transactions bon marché et instantanées entre les nœuds participants. C’est une solution proposée au problème de scalabilité du bitcoin. Il a été déployé en janvier 2018 mais est encore en cours de développement. Il met en oeuvre un système P2P pour faire des micropaiements de crypto-monnaie numérique à travers un réseau de paiement bidirectionnels sans déléguer la garde des fonds ou de la confiance à des tiers

Une grande mutation de différents protocoles associés pour créer le «bitcoin parfait». C’est donc ce que propose Bitcoin Atom; du moins, l’annonce qui a été faite par l’équipe de développement.  Le projet détaille tout d’abord qu’il offrira à la fois une preuve de travail (PoW) et une preuve de participation (PoS) similaire au réseau Peercoin. Les personnes qui détiennent déjà des BTC recevront des BCA à hauteur de leur possession.

Attention au scam

Toutefois, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer une probable mascarade. Un simple clonage, en ce sens que Bitcoin Atom ne proposerait pas vraiment de réelles améliorations. L’accès au Bitcoin Atom pourrait s’avérer difficile puisque selon certaines informations, le projet disposerait de moins de cinq portefeuilles et des échanges soutenant son effort. Il n’y aurait en effet que trois sites d’échange qui serait prêts à proposer la crypto monnaie sur leurs plateformes à savoir: Yobit, Okex et Exrates. Aussi, le sit web du projet n’indique que trois wallet pour l’instant: Coinomi, ESR et Atom wallet.

bitcoin

Pour ses détracteurs, Bitcoin Atom ne présente aucune originalité. Par exemple, le repo BCA contiendrait des versions fork de Lightning avec des bases de code extraites de Elements, Acinq, Lightning Labs, ainsi que du code d’échange atomique de Decred, Altcoin.io et d’autres équipes de développement. Autre que cela, le référentiel ne montrait pas assez tout ce que les développeurs ont créé eux-mêmes, et qui prouve qu’ils peuvent réellement mettre en place un réseau fonctionnel.

De plus, il semblerait que le projet ait énormément de mal à convaincre.

Comme on peut le constater sur ce graphique, le bitcoin atom est arrivé sur le marché au cours de 1 400$ environ. Après une courte période de montée, son cours s’est inscrit dans une tendance baissière continue. Aujourd’hui, 1 BCA se négocie à 35$ dollar US environ. Et malheureusement, rien pour l’heure ne semble indiquer une importante montée dans un futur proche

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close