Bitcoin : les investisseurs ne sont toujours pas rassurés

Bitcoin : les investisseurs ne sont toujours  pas rassurés

Les statistiques de Google ont montré que le Bitcoin est l’une des crypto monnaies les plus recherchées tant par les utilisateurs ordinaires et débutants que par les investisseurs professionnels depuis 2017. Tout le monde est pour cela à l’affut des dernières nouvelles et des mises à jour sur les prix des monnaies virtuelles.

Bien que le Bitcoin a sans doute fait beaucoup de millionnaire avec sa plus-value rapide, la plupart des investisseurs ne cessent de s’inquiéter sur la volatilité de cette devise. À noter que le cours de cette monnaie a frôlé les 20 000 $ il y a quelques semaines, les investisseurs se sont pour cela massés dans l’achat. Mais, une chute spectaculaire des prix s’est présentée la veille de Noël. Une situation alarmante qui a donné des frissons à tous les utilisateurs.

La volatilité du Bitcoin est incontournable

Il est important de se rappeler que le paradigme de base de la monnaie cryptographique est la décentralisation, la minimisation de régulation et l’augmentation du pouvoir entre les mains de l’utilisateur. Ce type de devise suscite pour cela la défiance de l’organisation et de la régulation.

Des conditions qui favorisent la volatilité de la monnaie sur le marché. D’ailleurs, un spécialiste du dossier Bitcoin, Jean-David Bénichou, a affirmé que l’instabilité de la cryptomonnaie sur le marché n’a rien d’étonnant. Cette technologie afficherait toujours une régularité déconcertante avec des séquences haussières et des chutes brutales fréquentes.

Plusieurs analystes financiers et experts de l’industrie ont également décrit une apathie envers le marché de la monnaie numérique. Il est pour cela normal que les grandes entreprises et les investisseurs individuels hésitent dans l’engagement de leur argent sur ce domaine.

Le point de vue des consommateurs

Tilman Fertitta, un milliardaire américain, a déclaré récemment sur CNBC qu’une personne avec un rang social moyen n’est pas près d’investir dans le Bitcoin avant d’avoir un certain degré d’assurance.

Il a ajouté qu’actuellement cette monnaie cryptographique n’est pas encore assurée par la FDIC. Ce qui d’après lui freinerait le consommateur lambda.

Toutefois, le milliardaire de 60 ans admet que le Bitcoin puisse devenir un mode de paiement accepté par de nombreuses entreprises dans le futur, allant des casinos jusqu’aux hôtels et restaurants.

Il a même déclaré que quelqu’un est déjà venu dans son bureau pour dire que le monde va changer avec internet. Or, il n’y a pas si longtemps que cela, internet était considéré comme seulement quelque chose de nouveau. Apparemment, la monnaie cryptographique ressemblerait fortement à ce concept.

Les grandes entreprises montrent des signes d’hésitation

Après le lancement des contrats de Bitcoin sur les bourses de CME et de CBOE, les grandes institutions financières sont déjà entrées dans le secteur de la monnaie cryptographique. Ouvrant la voie de cette tendance à une adoption plus large, Goldman Sachs et NASDAQ vont également se lancer dans l’aventure cette année. Toutefois, plusieurs grands groupes d’entreprises doutent encore sur l’épanouissement du marché et hésitent à investir des capitaux importants.

Wolfgang Koester, directeur de la compagnie FiREapps spécialisée dans la gestion de devises et de la technologie de trading Forex, a déclaré que la plupart des grandes entreprises recherchent un environnement moins spéculatif. D’ailleurs, la compagnie montre déjà les points de vue de Google et d’Ericsson sur le marché. Wolfgang Koester a aussi ajouté que les grands investisseurs ne vont pas s’engager dans l’état actuel de la cryptomonnaie.

Ils préfèrent attendre l’émission de ces devises par le gouvernement afin d’en profiter au maximum. Toutefois, le grand dirigeant assure qu’il est pour l’idée de lancement de la monnaie numérique et qu’il est prêt à contribuer au développement de la transaction rapide à moindre coût.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close