Bitcoin peut il disparaître ?

Bitcoin peut il disparaître ?

Cela fait environ dix ans que le Bitcoin a été lancé par son créateur, Satoshi Nakamoto.

Mais cela ne fait que peu de temps qu’il suscite autant d’intérêt.

C’est essentiellement en 2017 que tous les yeux se braquent sur la monnaie virtuelle lorsque son prix frôle les 20000 USD.

Ainsi, ceux qui avaient parié sur cette monnaie futuriste se sont enrichis aussi soudainement que spectaculairement.

Mais beaucoup ont prédit sa disparition et crient à la bulle spéculative.

La poursuite en justice de Craig Wright, l’homme qui se dit être Satoshi Nakamoto

La bulle Bitcoin finira par éclater

Les monnaies virtuelles étant un système totalement nouveau qui opère dans le monde des finances, personne ne sait vraiment quel sera leur avenir.

Extrêmement volatiles, elles atteignent des sommets puis retombent brutalement. Ce phénomène pousse de nombreux économistes à penser que Bitcoin ne serait en définitive qu’une bulle spéculative.

Comme par exemple, Nouriel Roubini, président de Roubini Macro Associates, qui a récemment déclaré :

“ Je prévois une importante probabilité que son prix se dirige vers zéro. “

Il est vrai que vendredi dernier le prix du Bitcoin était tombé en dessous des 6000 USD, faisant prédire à beaucoup son écroulement total.

Ce qui a fait d’ailleurs dire à l’économiste lauréat du prix Nobel, Robert Shiller, sur la chaîne Bloomberg : “ Bitcoin est une bulle spéculative.”

Steve Strongin, chef de la recherche en investissement a lui aussi déclaré :

“ Il me semble peu probable que l’une ou l’autre des crypto monnaies actuelles survive à long terme, même si certaines d’entre elles peuvent évoluer et survivre. En raison de l’absence de valeur intrinsèque, les devises qui ne survivent pas seront probablement échangées à zéro. « 

Nouriel-roubini

Pourtant toutes ces prévisions pessimistes semblent aujourd’hui dépassées. Et la comparaison souvent faite avec la “ bulle des tulipes “ du XVIIe siècle, ne tient plus vraiment.

Car il faut tout de même préciser que la plupart de ces analystes pessimistes font une différence entre Bitcoin et la technologie Blockchain qui la sous-tend.

Or, le monde des Blockchains et des Crypto monnaies est en évolution permanente et rapide et de plus en plus de monde utilisent ces nouvelles technologies.

Le monde de la Blockchain

En effet, le progrès technologique que représente la Blockchain et son adoption massive, prouve qu’il y a là un phénomène qui dépasse le seul système financier et monétaire.

Les secteurs de haut niveau tels que les banques, les grandes entreprises et même les gouvernements s’intéressent de plus en plus à cette révolution.

Par exemple, en ce qui concerne les banques, Farzam Eshani, co-fondateur et PDG de VARL a récemment déclaré :

“ Toutes les banques se rendent compte qu’elles doivent monter sur ce bateau de blockchain, je ne pense pas que beaucoup de banques comprennent nécessairement où va le bateau, mais elles réalisent que c’est un développement qui décolle et que, si elles veulent être du voyage, elles doivent être sur le bateau. « 

Au niveau des grandes entreprises, on peut citer Amazon, IBM ou encore Microsoft, qui cherchent activement pour leurs clients des solutions Blockchain, souvent liées aux crypto monnaies.

Parallèlement, les gouvernements commencent à s’intéresser aux monnaies virtuelles.

C’est le cas présent exemple du gouvernement Néerlandais, qui a créé une unité chargée de la recherche et du développement de la Blockchain.

Peut on differencier Bitcoin de la Blockchain ?

Alors, peut on séparer les deux phénomènes que sont Bitcoin et la Blockchain ?

La plupart des spécialistes pensent que Bitcoin et la technologie Blockchain sont intimement liés et ne peuvent être séparés.

Pour eux, si il existe une adoption massive de la nouvelle technologie, il y a forcément une corrélation de bénéfice pour la crypto monnaie.

Avec autant de grandes institutions s’impliquant de plus en plus dans le monde Blockchain, il est difficile de penser qu’ils pourront se passer à l’avenir des monnaies virtuelles.

Voici ce qu’a expliqué le PDG de Lightning Labs, Elisabeth Stark, à propos de cette prétendue distinction entre le monde des crypto monnaies et celui des Blockchains :

“ Quand nous avons lancé notre société Lightning Labs, nous avons effectivement retiré le mot «Bitcoin» de notre plate-forme et de notre matériel de marketing parce qu’il s’agissait de blockchain. Maintenant, j’ai l’impression que nous sommes entrés dans un monde «Bitcoin, pas Blockchain», où les gens comprennent la valeur de la technologie de la crypto-monnaie et ce que celle-ci peut apporter. Vous avez également une “preuve de travail” dans Bitcoin, vous avez la cryptographie à clé publique / privée. Il y a d’autres choses qui font que Bitcoin est spécial. D’une certaine manière, la partie blockchain s’est séparée et est devenue une chose. « 

Emin Gun Sirer, professeur agrégé à l’Université Cornell, a expliqué quant à lui :

“ Nous avons vu que ces technologies sont assez robustes. Les chaînes ne disparaissent pas, elles résistent et restent collées. Beaucoup d’entre nous ont passé des années à faire du prosélytisme pour ces technologies en général et Bitcoin en particulier. En conséquence, il y a eu une immense bonne volonté et la reconnaissance de la marque construit autour de lui. Il y aura donc toujours une communauté autour de la marque qui fera progresser cette chaîne. « 

L’adoption de la crypto monnaie et de sa technologie a atteint un niveau critique avec une popularité de plus en plus importante. Et il est improbable qu’elle perde brusquement et totalement un soutien total.

Gun a ajouté à ce propos :” je soupçonne qu’il y aura toujours une marque Bitcoin et une communauté de niche autour d’elle.”

De plus, Bitcoin est capable d’évoluer et de s’adapter grâce à ses particularités : la monnaie n’est pas gouvernée par un homme ou un groupe quelconque. Elle est décentralisée et autonome. Elle est gouvernée par un vote à la majorité et c’est sa communauté qui choisit le chemin qui la mènera à sa survie.

Le co-fondateur de Kenetic Capital, Jehan Chu, qui travaille à la diffusion de la technologie Blockchain, a affirmé :

“ Bitcoin n’arrivera jamais à zéro parce que c’est une couverture contre la chute des devises, les économies inefficaces et de plus en plus d’inégalité systémique. Bitcoin représente la monnaie d’un avenir meilleur pour la société, et les gens investiront toujours dans leur avenir. « 

Bitcoin peut il disparaître ?

Pour toutes ces raisons, il est difficile de croire que Bitcoin puisse purement et simplement disparaître du paysage financier.

Toutes les crypto monnaies et leurs technologies se répandent lentement mais sûrement dans la société.

Les régulateurs ont d’abord essayé de les combattre, mais ont fini par comprendre qu’il est plus efficace de travailler avec elles que contre elles.

En outre, les secteurs traditionnels des marchés financiers se sont eux aussi tourné vers elles.

C’est pourquoi, en conclusion, ce système d’argent décentralisé autonome et démocratique semble très difficile à éliminer totalement.

Au moment où nous écrivons ces lignes, Bitcoin s’échangeait à 6300 USD.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close