Bitcoin est le système financier de l’avenir

Bitcoin est le système financier de l’avenir

La révolution crypto serait elle le système financier de l’avenir ?

Pour Niall Ferguson, historien économique britannique, la réponse à cette question est bel et bien “ oui “.

Certains chercheurs dans le domaine des monnaies virtuelles pensent comme lui que cette révolution dépassera le système bancaire actuel.

bitcoin_future

La prochaine crise se profile à l'horizon

Tout d’abord il faut dire que Niall Ferguson est un historien renommé qui a publié une quinzaine de livres. Parmi eux, “ The House of Rothschild, ou encore, “ The Ascent of Money “.

Mardi dernier, celui-ci a donné un séminaire à la Banque d’Angleterre sur le thème : “ La crise financière de 2008 “.

En conclusion de ce séminaire, Ferguson a expliqué que Bitcoin était un véritable défi pour le système actuel des monnaies fiduciaires.

Il a ainsi déclaré : « Le système financier d’aujourd’hui n’est pas fondamentalement différent de celui du système financier d’avant la crise, sauf que les grandes banques sont mieux capitalisées. Je ne pense pas que beaucoup d’autre soit vraiment différent. Les nouveautés, les choses qui compteront vraiment dans dix ans, sont encore relativement modestes. Que ce soit le bitcoin ou la crypto-monnaie en général ou la révolution massive des paiements en ligne que réalisent les grandes entreprises technologiques chinoises, c’est le système financier du futur, et il est encore assez petit pour ne pas être important en 2018. En résumé, J’ai le sentiment que l’arrivée de la prochaine crise n’est plus qu’une question de temps.”

Bank-of-England

Bitcoin pourrait atteindre le prix de 300000 USD

Ferguson avait déjà fait parler de lui à propos des crypto monnaies en 2017.

Il écrivait alors: “ À un moment donné, il ne fait aucun doute que des changements réglementaires aux États-Unis vont dégonfler la bulle bitcoin actuelle. Mais ils n’arrêteront pas, cette révolution financière. Pensez-y de cette façon. Le nombre maximum de bitcoins pouvant être créé est de 21millons. Selon le Credit Suisse, le nombre de millionnaires dans le monde est de 36 millions. Leur richesse totale est de 128,7 milliards de dollars. Si les millionnaires décidaient collectivement de détenir seulement 1% de leur richesse en bitcoin, le prix ne serait pas de 15 000 $, mais plus de 60 000 $. S’ils augmentaient cela à 5%, le bon prix pour bitcoin dépasserait 300 000 $. Je ne dis pas que c’est certain. Je dis juste que mon fils adolescent pense que c’est possible.”

Ferguson a également analysé l’explosion des ICO et mis en garde contre les arnaque qu’elles pouvaient parfois représenter: “ J’aurais aimé avoir un Bitcoin pour chaque faux “papier blanc” qui m’a été montré au cours des six derniers mois, par des gens qui essayaient de collecter des fonds avant que la SEC n’agisse « , aurait déclaré Ferguson la semaine dernière. « Quand il n’y a pas de règlement, alors les arnaqueurs sont très rapidement sur la scène. »

Mais Ferguson n’est pas le seul, dans le monde académique, à affirmer que Bitcoin bouleverse l’histoire économique récente.

Pour exemple, le professeur Robert Shiller, prix Nobel d’économie en 2013, qui a publié un article Lundi dernier. Dans cet article, le prix Nobel explique que l’engouement pour Bitcoin s’accorde avec les précédentes tentatives de réinventer la monnaie.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close