Facebook projetterait de créer sa propre crypto-monnaie

Facebook projetterait de créer sa propre crypto-monnaie

Facebook, le géant réseau social de plus de 2 milliards d’utilisateurs envisagerait apparement la création de sa propre crypto-monnaie. Mais la décision n’est pas sans risque.

De quoi faciliter les transactions sur Facebook

La nouvelle a aussi été reprise par la chaîne d’information américaine CNN qui a laissée entendre que Facebook aurait mis sur pied une équipe de techniciens dont l’objectif serait de réfléchir au moyen de faire usage de la technologie de la blockchain pour servir les intérêts de l’entreprise. L’équipe en question aurait à sa tête l’ancien président de PayPal et l’actuellement membre du conseil d’administration de Coinbase, David Marcus. L’équipe ainsi constituée aura aussi pour mission de trouver les voies et moyens pour que la technologie de la blockchain puisse servir à la vérification d’identité, de même qu’à la sécurisation du back-end de Facebook.

david-marcus

« Certaines sources indiquent que Facebook est intéressée par la création de son propre token numérique, qui permettrait de faciliter les transactions conduites par ses plus de deux milliards d’utilisateurs, sans avoir à s’appuyer sur une monnaie soutenue par un gouvernement. Facebook s’intéresse également aux autres manières dont elle pourrait utiliser la technologie de la blockchain, sur laquelle s’appuient des crypto-monnaies populaires comme le Bitcoin ou l’Ethereum », a écrit Alex Heath, journaliste chez Cheddar. Capitalisé à plus de 533 milliards de dollars, Facebook a une valeur financière supérieure d’au moins 140 milliards de dollars à celle de l’ensemble des crypto-monnaies. Quand bien même l’idée semble d’un avantage certaine pour l’entreprise, elle n’est pas sans risque.

Des risques de discrédit à l'horizon

Le choix de Davis Marcus pour conduire les travaux est sûrement un choix stratégique pour Facebook. L’homme a une expérience avérée en plus d’être un fervent défenseur des monnaies cryptographiques. Il faut cependant souligner que l’entreprise de Mark Zuckerberg n’est pas encore prête à annoncer une ICO sur sa monnaie virtuelle. Depuis un certain temps, Facebook assure une certaine veille quant à la gestion de sa réputation. Lancer une ICO, alors même que cette forme de levée de fonds ne fait pas encore l’unanimité dans le secteur financier, ne viendrait pas embellir le tableau pour le moins entaché du réseau social d’envergure planétaire. Par ailleurs, Facebook réfléchrait à une autre façon de récompenser les utilisateurs de sa monnaie qui ne verrait probablement le jour que « dans plusieurs années ».

bitcoin_interactivecrypto

D'autres expériences qui ont marché

Dans le domaine des crypto-monnaies sur les réseaux sociaux, Facebook n’est pas un pionnier. Bien avant que l’entreprise américaine n’entame les réflexions, l’application de messagerie Kik avait déjà mis en circulation sa propre crypto-monnaie dénommée Kin. Une autre entreprise qui semble avoir été en avance sur Facebook est Telegram, qui aurait levé une somme de 1,7 milliard de dollars par le biais d’un ICO lancé sur une blockchain de troisième génération nommée Telegram Open Network.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close