Faut il se méfier des ICOs?

Faut il se méfier des ICOs?

Nous assistons ces dernières années à une véritable révolution : la révolution crypto.

Mais comme dans toute révolution, il y a du bon et du moins bon.

Et pour un projet innovant, il peut y avoir une centaine d’arnaques.

Alors faut il avoir peur des ICOs?

Il est indéniable qu’il faut rester vigilant, mais par pour autant rester fermé à ces produits totalement révolutionnaires.

Comment fonctionne une ICO?

Pour éviter d’éventuelles arnaques aux ICOs, il est bon de comprendre ce que sont ces crypto monnaies et leurs Blockchains.

Très souvent, on nous présente les ICOs comme un financement participatif, en anglais, “ crowdfunding “.

Il s’agit en effet d’une entreprise qui distribue des jetons virtuels, ou tokens, pour financer ses projets.

Cela ressemble assez à une introduction en bourse, soit Initial Public Offering.

crowd-funding-icos

Alors qu’apporte une ICO par rapport à ces produits plus traditionnels?

En réalité, une ICO est une possibilité de contourner les règles qui régissent ces produits et ce, à l’échelle mondiale.

Car si on appliquait les règles telles qu’elles existent, il serait impossible de lever des sommes aussi importantes que nous l’avons vu pour certaines ICOs.

Pour l’entreprise qui lance une ICO, il s’agit de lever un maximum de fonds avec un minimum d’obligations légales.

Par exemple, la société n’est pas obligée de rendre publiques ses informations financières ou commerciales.

De plus, elle économise des coûts comptables et juridiques importants.

Pour se différencier des levées de fonds traditionnelles et échapper aux règles existantes, la société émet des “ jetons utiles “. Ces tokens ne sont qu’à usage interne et ne répondent donc pas aux règles régissant les titres boursiers.

Tout cela fait qu’une ICO est une excellente affaire pour l’entreprise qui la lance.

Mais quel intérêt pour les investisseurs ?

En fait, les investisseurs vont spéculer sur ces jetons, en les achetant à très bas prix en espérant les revendre avec un maximum de profit.

C’est d’ailleurs pourquoi les pré-ventes des ICOs ont autant de succès,. Car le prix des tokens est alors véritablement cassé.

ico-pre-sales

À l’origine il y avait Bitcoin

C’est bien évidemment Bitcoin qui a donné l’envie aux investisseurs d’acheter des crypto monnaies.

Car il est vrai que les premiers à avoir acheté des Bitcoins ont fait des profits spectaculaires. C’est la raison pour laquelle les spéculateurs espèrent eux aussi s’enrichir avec les nouvelles crypto monnaies.

Et c’est également ce que promettent les vendeurs de tokens en assurant que leurs jetons feront aussi bien, ou mieux, que Bitcoin.

Les ICOs sont ils de mauvais produits?

Les ICOs sont ils alors des mauvais produits dont il faut se méfier à tout prix ?

Pour répondre à cette question, il faut tout d’abord souligner que Bitcoin étant en open-source, il est facile de le copier en apportant certains changements. C’est ce qui a été fait pour beaucoup de tokens.

De plus, il est possible de multiplier les jetons à l’infini, puisqu’ils sont virtuels. Cela ne coûte pas plus cher!

Il faut ajouter qu’à côté de ces copies de Bitcoin, sont apparus les jetons ERC 20, qui eux sont attachés à la Blockchain Ethereum. Les émissions de ces tokens ERC 20 sont encore plus faciles, car ils se greffent sur le réseau Ethereum, sans avoir besoin de créer une nouvelle Blockchain.

ERC

En outre, la distribution de ces crypto monnaies est mondiale grâce au réseau Internet. Ainsi, n’importe qui, n’importe où dans le monde peut investir dans ces jetons.

Ensuite, les paiements se font en Bitcoin ou en Ethereum. Donc nul besoin de passer par une banque ou autre moyen de paiement traditionnel.

Autre élément important : ces technologies sont complexes et peu comprises par le public ou les régulateurs.

C’est ce qui explique l’absence de réglementation.

C’est pourquoi, certains pays comme la Chine, interdisent purement et simplement les ICOs. Ce qui n’empêche pas leurs citoyens d’investir dans des ICOs étrangères.

Pour toutes ces raisons, on serait enclins à se méfier des ICOs.

Pourtant, les ICOs ne sont pas fondamentalement mauvaises.

Car il s’agit d’un moyen facile pour les startups de lever des fonds dans avoir à se plier à tout un processus rigoureux.

Et c’est aussi un moyen facile pour les spéculateurs d’investir et de revendre leurs jetons très facilement.

Les ICOs, la nouvelle ruée vers l'or

Bitcoin a été la première crypto monnaies et elle reste à ce jour en tête du peloton.

Certains la compare au nouvel or: l’or virtuel. Valeur refuge, décentralisée et facile d’accès.

Les ICOs seraient ils eux aussi une nouvelle ruée vers l’or ?

Et si oui, pour qui?

Pour ceux qui émettent ces jetons, ou pour ceux qui les achètent ?

Que représentent ils dans cette nouvelle et prometteuse crypto économie?

Une chose est sûre. Dans cette nouvelle ruée vers l’or, gardons les yeux ouverts et ne nous laissons pas berner par des vendeurs de polichinelle.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close