La Biélorussie épouse les crypto-monnaies

La Biélorussie épouse les crypto-monnaies

Signé le 21 décembre dernier, le décret autorisant les transactions en crypto-monnaies, les ICOs et les contracts intelligents en Biélorussie entrera en vigueur en mars prochain. Visant à attirer les entreprises de haute technologie, cette nouvelle législation prévoit une exonération fiscale sur l’ensemble des revenus générés grâce aux transactions de crypto-monnaies ou au minage jusqu’en 2023

Légalisation des crypto-monnaies

Le décret portant « sur le développement d’une économie numérique » a été adopté pour permettre la mise en place de conditions favorables à l’installation des sociétés informatiques en Biélorussie et d’attirer des capitaux étrangers. Cette réforme législative vise particulièrement à permettre la légalisation des crypto-monnaies, des ICOs et des smarts contracts.

L’entrée en vigueur de ce décret sera prévue pour le mois de mars prochain, ce qui permettra aux entreprises et aux entrepreneurs qui résident dans le HTP ou le High Technology park d’effectuer des opérations avec des jetons. Jumelle de la Silicon Valley, le HTP bénéficie d’un régime fiscal et juridique spécial en Biélorussie. Grâce à ce décret, les résidents du parc pourront agir comme des sociétés privées et réalisés des transactions en crypto-monnaie.

La mise en vigueur de cette législation permettra également l’échange des jetons et des contracts intelligents contre les monnaies traditionnelles. Cette réforme a été instaurée pour relancer l’économie nationale suite à la récession économique qu’elle a connue en 2015 et en 2016. Cela permettra également aux entrepreneurs liés à l’économie virtuelle d’y domicilier leurs entreprises et d’attirer les capitaux étrangers. Le HTP accueille actuellement près de 192 entreprises travaillant avec des clients répartis dans 67 pays dans le monde. 35% d’entre elles utilisent 100% d’investissements étrangers, ce qui peut constituer un grand avantage économique pour la Biélorussie. Le secteur de la haute technologie connait en effet une forte expansion et offre un salaire 5 fois supérieur à la moyenne. Par ailleurs, plusieurs entreprises étrangères telles que Viber ou encore World on Tank ont décidé de s’installer à Minsk et avec cette nouvelle législation le pays espère attirer encore plus d’entreprises de haute technologie

Exemption de taxes pour le minage et les crypto-monnaies

La plus grande particularité de ce décret est qu’il autorise les transactions en crypto-monnaies, en ICOs et en contract intelligents, mais qu’il n’implique également aucune restriction ni de taxation pour les activités d’échanges de crypto-monnaies pendant une durée de 5 ans.

Les activités d’exploitation minière ainsi que l’acquisition de jetons ne sont pas considérées comme étant des activités entrepreneuriales et les revenus qu’elles génèreront ne seront pas déclarés et seront exonérés d’impôt jusqu’à 2023.

Afin de donner une très grande flexibilité au concept de jetons, le décret a donné une définition assez large des crypto-monnaies et des contrats intelligents. Cela permet d’avoir une approche plus élargie sur l’interprétation des contrats intelligents existant actuellement et de rendre plus favorable leur application et leur usage. Grâce à cette réforme, la Biélorussie est aujourd’hui le premier pays à légaliser les contrats intelligents. Malgré la chute de la valeur du Bitcoin en décembre dernier, Minsk continue toujours à croire en l’avenir de la Blockchain et encourage même les entreprises à développer la crypto-monnaie. Le président de la Biélorussie, Alexander Lukashenko, veut faire de son pays un paradis pour la technologie grâce à cette nouvelle législation. Le directeur du bureau de Microsoft en Biélorussie, Anton Myakishev, a déjà fait part de son intérêt en déclarant qu’il s’agit d’une grande avancée pour le pays et que cela permettra d’attirer des capitaux étrangers et de rendre plus favorable les conditions d’installation des entreprises étrangères.

Bien que la chute de la valeur du Bitcoin se poursuive et qu’il soit repassé sous le seuil symbolique des 10 000 dollars, la Biélorussie semble être déterminée à rendre légale les crypto-monnaies, les ICOs et les contrats intelligents avec l’entrée en vigueur du décret « sur le développement de l’économie numérique » en mois mars prochain

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close