Les raisons de la hausse des prix de Bitcoin -au-dessus de 5000 $

Les raisons de la hausse des prix de Bitcoin - au-dessus de 5000 $

Jeudi dernier, le Bitcoin franchissait la barre historique des 5000 dollars.

Aujourd’hui il est côté à 5683 dollars!

Certains comme Christopher Dembik, responsable de la recherche économique de la Saxo Bank, prédisent qu’il est fort probable qu’il atteigne les 10000 dollars d’ici un an!

Quels sont les paramètres qui font ainsi exploser le cours de la première monnaie virtuelle ?

Rappelons que le Bitcoin est une monnaie virtuelle basée sur la technologie Blockchain, ce qui veut dire que cette monnaie est basée sur un réseau d’ordinateurs au lieu de la supervision d’une banque ou d’un émetteur, ce qui en fait la première monnaie décentralisée.

Elle a ouvert la porte à plus de 800 autres crypto monnaies depuis, et ce monde suscite de plus en plus d’intérêt auprès du public.

Sur les marchés s’échange tous les jours plus de 750 millions de dollars de Bitcoin et avec son petit frère Bitcoin Cash (né de la scission du Bitcoin), leur encours total avoisine les 150 milliards de dollars !

Il est vrais qu’en septembre la valeur du Bitcoin avait chuté de 40%, mais cela était dû à la décision de la Banque Centrale Chinoise qui interdisait aux plateformes locales de Crypto monnaies, de poursuivre leurs activités, car elle les accusait d’encourager “la fraude fiscale et la levée de fonds illégale”.

Mais depuis la spéculation a repris de plus belle et le Bitcoin se porte bien, merci pour lui!

La décision de la Banque Centrale Russe de bloquer les sites de vente de monnaies virtuelles, le 10 octobre dernier, n’a eu aucun impact sur le cours du Bitcoin.

Les banques proposent d’investir dans le Bitcoin

La banque suisse Falcon Private Bank, propose désormais à ses clients d’investir dans la première monnaie virtuelle, et ceci est une grande première.

Mais pour le moment ces spéculations ne sont absolument pas régulées.

Marché volatile

Il ne faut malgré tout pas oublier que le marché de ces Crypto monnaies est extrêmement volatile, c’est ce qui en fait sa force pour les spéculateurs, mais également sa faiblesse.

Le Bitcoin Cash par exemple après avoir atteint en quelques heures une capitalisation boursière de 7,6 milliards de dollars, s’est vu dégringolé une semaine plus tard de la moitié de cette valeur.

Christopher Dembik a déclaré à ce propos :

Le Bitcoin est l’actif financier le plus volatile des dernières années, il doit trouver une assise, c’est-à-dire un cadre réglementé pour devenir un actif sécurisé.”

Le PDG de JP Morgan Chasse avait lui exprimé de graves reproches vis à vis de la monnaie virtuelle en la traitant “d’escroquerie”.

Le patron de la Goldman Sachs, Lloyd Blankfein lui, ne partage pas cet avis et pense même lancer sa banque sur ce marché.

La présidente du FMI, Christine Lagarde, a fait preuve elle aussi de bienveillance à l’égard de cette monnaie en déclarant:

« Pour l’instant, les monnaies virtuelles comme le bitcoin ne remettent pas en cause l’ordre existant des monnaies fiduciaires et des banques centrales. Pourquoi ? Parce ce qu’elles sont trop volatiles, trop risquées, trop opaques pour le régulateur. Mais beaucoup de ces obstacles sont de nature technologique, et pourront être réglés avec le temps »

La France travaille sur un projet de régulation concernant certaines pratiques du Bitcoin, quand aux État Unis, ils envisagent de durcir la réglementation contre les fraudes financières liées à cette monnaie.

Et d’ici à la fin du mois, le AMF (Autorité des Marchés Financiers) mettra en œuvre une régulation pour les ICO ainsi que les monnaies virtuelles.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close