Le Ministre Néerlandais des finances pour la régulation des crypto-monnaies

Le Ministre Néerlandais des finances pour la régulation des crypto-monnaies

Au Pays Bas, on accorde un grand intérêt aux crypto-monnaies, d’ailleurs, il est fait état de plus de 500 000 ménages dans le pays qui possèdent des unités de Bitcoin, d’Ethereum ou autres. En raison de cela, Wopke Hoekstra, l’actuel ministre des Finances Néerlandais, invite les pays membres de la communauté Européenne à faire de plus grands efforts de régulation de ces monnaies cryptographiques.

Il est difficile d’ignorer la popularité des crypto-monnaies

Depuis 2017, l’engouement pour les monnaies cryptographiques comme le Bitcoin n’a fait que croitre, indépendamment des périodes pendant laquelle leurs différentes valeurs vont à la baisse. Ainsi, de plus en plus de citoyens européens y investissent leur argent, ce qui dans le cas présent, les expose à certains risques. En effet, ils ne disposent pas de différents filets de protection, car les devises cryptographique sont des possessions non régulées, et qui n’ont pas encore le même statut que les monnaies fiduciaires.

Ainsi, par exemple si votre portefeuille de Bitcoins est victime d’un hacking, vous n’êtes pas protégés par la loi. Wopke Hoekstra tient également à mettre l’accent sur le fait que sans régulation, les crypto-monnaies peuvent trop facilement être utilisées de manière illégale, par exemple dans des activités comme le blanchiment d’argent.

régulation des crypto-monnaies

Hoekstra invite à revoir certains aspects de la régulation

Différents pays du monde entier en sont encore à se demander s’il faut ou non autoriser l’utilisation de la crypto-monnaie au sein de leurs frontières. Pour le ministre des Finances Néerlandais, il ne semble pas être possible de parvenir à un bannissement durable des crypto-monnaies, dans la mesure où il y aura toujours des manières de contourner de telles initiatives. Il est aussi assez réticent vis-à-vis de la mise en place de réglementation uniquement au niveau national.

Comme les crypto-monnaies sont actuellement un phénomène mondial, les seules mesures efficaces concernant la régulation de celles-ci doivent être des consensus internationaux. Ainsi, toujours d’après Hoekstra, l’Europe est un bon point de départ pour la mise en place de telles mesures. Si une réglementation des crypto-monnaies à l’échelle de l’Union Européenne est un succès, il y a de fortes chances que le monde suive la cadence.

ethereum_ico

Un meilleur suivi des ICO en Europe

Hoekstra met bien en avant le fait que les Pays Bas seront un pays fortement actif dans la régulation des crypto-monnaies. Ils entendent également discuter de possibilités de collaboration avec les pays de l’Union qui partagent leur point de vue sur ces valeurs cryptographiques.

Le ministre Néerlandais des Finances a également évoqué l’importance qu’il accorde aux ICO, qui selon lui sont un moyen pour permettre à de nouveaux modèles de crypto-monnaies de voir le jour. Cependant, il n’omet pas le fait que certaines crypto-monnaies sont conçues uniquement dans le but de générer des profits sur le court ou moyen terme, et sans réelle perspective pour l’avenir.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close