Robinhood, nouveau-venu dans la crypto-monnaies vise les sommets

Robinhood, nouveau-venu dans la  crypto-monnaies vise les sommets

Petite introduction à Robinhood

Robinhood est une compagnie qui a été fondée en 2013, et dont l’ambition est de populariser les actifs financiers auprès des particuliers. Conceptualisées dans l’optique d’offrir une interface intuitive et simple d’utilisation, les solutions mobiles de Robinhood offrent un accès simple au monde du trading.

En janvier dernier l’offre de la compagnie s’est enrichie d’un service d’échange de crypto-monnaies. Seules sont concernées les deux principales monnaies du marché, le Bitcoin et l’Ethereum. Hier 22 février, la compagnie a annoncé la gratuité de cette offre d’échange de cryptomonnaies et précisé qu’il sera possible pour les utilisateurs de suivre 16 autres monnaies virtuelles sans pouvoir les acheter.

Depuis l’année dernière, les crypto-monnaies sont devenues un élément indéniable du paysage financier, et il devient de plus en plus naturel pour les plateformes d’échanges de permettre à leurs membres d’en faire le trading.

S’il est donc désormais possible d’échanger gratuitement sur Robinhood les deux principales cryptomonnaies,  l’offre ne couvre par contre que quelques 5 États des États-Unis à savoir les États de la Californie, du Massachusetts, du Missouri, du Montana et du New Hampshire bien que la firme ait la latitude d’étendre son offre à tout le pays. En effet la société est enregistrée auprès de la SEC, la commission américaine des marchés et auprès de la Finra, l’autorité de régulation de l’industrie financière et pourrait légitimement étendre ses offres en cryptomonnaies à l’ensemble des États-Unis.

La position de Robinhood face aux crypto-monnaies

Lancée dans l’optique de séduire les amateurs de cryptomonnaies et augmenter les chiffres de sa clientèle évaluée à 3 millions avant janvier 2018, la firme a confirmé sur son site compter désormais plus de 4 millions d’utilisateurs avec des transactions s’élevant un peu plus de 100 milliards USD rien que pour sa plateforme de paris.

La compagnie en investissant le milieu de la cryptomonnaie, espère détourner et fidéliser une partie des investisseurs d’un marché évalué à près de 600 milliards de dollars et augmenter ainsi ses revenus. Sur son site, on apprend d’ailleurs qu’au total elle se serait constitué plus d’1 milliard de dollars d’intérêts sur du commerce équitable.

Robinhood a deux buts apparents en plus de cela, dont le premier est celui de convertir les utilisateurs de crypto-monnaies aux autres produits financiers, tels que  les produits du Forex.

En effet, il n’est pas rare que ceux qui s’essaient aux crypto-monnaies, soient rapidement  déçus par leur volatilité et se tournent vers d’autres produits financiers moins risqués. En cas de FUD ( Peur Incertitude et doute en anglais) les trader se tournent généralement vers des valeurs plus stable.

L’autre but visé par Robinhood semble être de simplement offrir l’option pour leurs utilisateurs d’avoir un portefeuille financier plus diversifié. En effet, l’un de ses co-fondateurs Vlad Temev a affirmé que la compagnie envisage un monde où les gens peuvent avoir des crypto-monnaies au même titre qu’ils ont des actions.

Une levée de fonds de 176 millions USD pour la fonctionnalité crypto

Suite à l’annonce de son désir de proposer les crypto-monnaies parmi ses services, la startup est parvenue à lever 176 millions USD. Si le service est actuellement gratuit, il se rattrape en étant proposé sous une version premium appelé Robinhood Gold, qui offre plus de libertés aux utilisateurs, dont la possibilité de trader hors de certaines heures. Le nombre de crypto-monnaies qu’il sera possible d’échanger sur la plateforme augmentera également dans le futur.

Cependant, l’éligibilité d’une monnaie virtuelle sur Robinhood est soumise à un « comité de listing », et c’est à ceux-ci que reviendra la tâche d’indiquer si oui ou non une crypto-monnaie est acceptable sur la plateforme. Concernant le fait de proposer d’autres produits financiers relatifs aux monnaies virtuelles dans le futur, Vlad Temev a affirmé que la compagnie ne prévoit pas tellement de le faire. En effet, ces produits sont assez complexes, et il se peut que les utilisateurs ne saisissent pas intuitivement les règles qui régissent la fluctuation de leurs valeurs.

cryptocurrency_watchlist

L’information, le nerf de la richesse

En même temps que la gratuité de son service d’échange de cryptomonnaies, Robinhood a annoncé la création d’un système d’informations collaboratif : la Robinhood Feed. Ce service permettra le partage entre utilisateurs d’informations stratégiques en relation avec leurs centres d’intérêts. La firme sur son site internet a décrit cette solution comme  “un nouveau média pour parler de cryptomonnaies, échanger les nouvelles et soubresauts des marchés, en temps réels avec d’autres investisseurs”.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close