Santander, première banque au monde à utiliser la Blockchain pour ses transferts internationaux

Santander, première banque au monde à utiliser la Blockchain pour ses transferts internationaux

C’est la banque elle-même qui en a hier fait l’annonce dans les pages de son site internet.

Pour Brad Garlinghouse, directeur général de la crypto-monnaie Ripple, le recours à la Blockchain par Santander pour les transferts internationaux crée un précédent et un nouveau standard de services. Mr Garlinghouse avait d’ailleurs annoncé hier sur Twitter que Ripple est le partenaire de Santander sur ce projet.

La Blockchain est bien connue comme étant le réseau permettant l’échange de monnaies virtuelles. C’est une technologie sûre, inviolable et rapide.

Elle a séduit déjà à travers le monde de nombreuses banques qui procèdent en ces temps à son utilisation expérimentale à l’échelle de leurs pays, c’est le cas entre autres de la ICICI Bank en Inde, du Crédit Agricole en France.

brad_garlinghouse_ripple

Plus rapide que l’éclair…

Sigga Sigurdardottir à la tête du service clientèle et innovation à Santander, avance que “les besoins financiers ont grandement évolué. Il ne s’agit plus de disposer dans sa poche d’une pièce de monnaie physique ou d’une carte dans son portefeuille pour payer à la caisse ”.

‘’Pouvoir en 3 clics et 40 secondes effectuer un paiement international en utilisant la technologie des registres distribués’’, c’est le rêve auquel la banque Santander partenaire financier de Ripple dans lequel elle a investi, tente de donner vie. Ensembles, tous deux ont annoncé le lancement à titre expérimental pour un panel de 4 pays, Espagne, Brésil, Pologne et Royaume- Uni, d’une application utilisant la technologie de la Blockchain associée à l’Apple Pay. Le service couvrira les transferts de fonds compris entre 10£ et 10.000£.

À noter qu’au-delà de ces quatre pays, les paiements pourront être effectués en direction de 23 autres pays de l’Europe et uniquement vers les États-Unis pour les Amériques.

ripple_currency

C’est notamment l’intégration du protocole Xcurrent de Ripple, en expérimentation aussi par le Crédit Agricole en France, qui rendra quasi instantanées les transactions.

À partir de l’application, les clients disposeront en outre d’un portefeuille, d’un gestionnaire personnel de compte et d’un service d’assistance pour les transactions d’individu à individu.

Offrir un service bancaire simple, rapide, et sûre, c’est le but que se serait fixé Santander, avance Sigurdardottir qui croit savoir que la Blockchain aidera grandement à l’attente de ces objectifs.

Au-delà des transferts entre particuliers, en novembre dernier, la banque de la couronne avait également évoqué une collaboration avec l’American Express pour une utilisation de la technologie de Ripple pour des paiements entre entreprises.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close