Se Faire Payer à ne Rien Faire: Les cryptomonnaies Masternodes qui Rapportent des Revenus Passifs

Se Faire Payer à ne Rien Faire: Les cryptomonnaies Masternodes qui Rapportent des Revenus Passifs

“Pour devenir riche, vous devez trouver le moyen de vous faire de l’argent même endormi” (David Bailey). Loin de faire l’apologie de l’exploitation de l’homme par son semblable, cette citation nous invite à nous interroger sur la qualité des investissements que nous faisons. Dans le domaine de cryptomonnaie, il existe différentes façons de se faire des revenus passifs en étant endormi notamment par les contrats intelligents ou smartcontrats, le staking ou cumul, et les masternodes. Cett dernière option est la rentable.

Toutes les cryptomonnaies n’intègrent pas dans l’architecture de leur Blockchain les masternodes, de mêmes que les taux de rentabilité de ceux-ci diffèrent d’une monnaie à l’autre. Ce sont essentiellement les cryptomonnaies qui offrent la possibilité de l’anonymisation des transactions qui utilisent des masternodes.

Qu’est-ce qu’un masternode?

Les Masternodes sont des serveurs qui au sein de leur Blockchain jouent les rôles de contrôle et de régulation et de protection. Ils traitent les transactions soit de sous anonymat, soit de façon instantanée ou directe.. Ils contrôlent notamment les blocs formés par les mineurs et ont le pouvoir de rejeter ceux mal formés.

Pour bénéficier de ce statut, un ordinateur doit être entre autres un serveur dédié, un VPS (un serveur dédié virtuel) si possible. Cet ordinateur doit disposer d’un certains nombre de jetons dans leur portefeuille comme caution et être continuellement connecté au réseau.

Il convient de distinguer la caution des masternodes d’un simple staking (POS) car le taux de rentabilité appliqué aux masternodes est beaucoup plus élevé que celui d’un simple portefeuille. Les cryptomonnaies telles que Ark et Neo sont basées essentiellement sur du staking et ne nécessitent pas une permanente connexion avant d’obtenir son gain.

La source principale de gain d’un masternode est la commission perçue sur chacun des blocs par lui vérifié. Aussi, moins il y a de masternodes dans le réseau plus élevé sera votre gain.

Avoir un masternode n’est pas chose facile aujourd’hui en raison de la valeur actuelle des monnaies, les cautions devenant exorbitantes. Cela ne décourage pas néanmoins les investisseurs qui s’y intéressent en raison de leur forte rentabilité.

Au nombre des monnaies intégrant les masternodes dans leur architecture on peut citer

Dash (DASH) –  ChainCoin (CHC) – Stratis (STRAT) – Block (BLOCK) – Bata (BTA) –  Crown (CRW) –  Diamond (DMD) – ION (ION) – Monetary Unit (MUE)  –  Neutron (NTRN) –  PIVX (PIVX) – Vcash (XVC) –   XtraBytes (XBY)

A titre illustratif, nous nous pencherons sur les caractéristiques de la première d’entre elles figurant dans le top 15 des cryptomonnaies en terme de capitalisation de marché

Dash, le roi aux 5000 contre-maîtres

Dash est clairement la cryptomonnaie masternode la plus connue et la plus utilisée. Grâce à sa fonction d’ “envoies privés”, elle connait un fulgurant succès dans le Darknet.

dash_cryptocurrency

Les masternodes sur Dash décident de la direction à donner à Blockchain au moyen de votes.

Pour disposer d’un masternode Dash, il faut avoir dans son portefeuille une caution de 1.000 Dash ce qui équivaut au cours d’aujourd’hui de 582$ à 582.000 dollars USD. Une petite fortune certe, mais loin derrière les 1.180.000 nécessaires quand Dash s’échangeait il y a peu contre 1180 dollars USD.

A la date d’aujourd’hui Dash dispose d’un réseau de 4759 masternodes et un taux annuel de rentabilité de 7.5% . Un masternode Dash rapporte 0,2054 Dash par jour et 831$ par semaine.

Il faut préciser que ces chiffres sont fluctuants puisque arrimés au cours de la monnaie. Un masternode peut couter soit plus chère soit moins chèr que la veille. De même que ses gains peuvent rapporter beaucoup moins ou beaucoup plus demain, qu’aujourd’hui. 

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close