Sergey Brin: Ethereum au coeur de la “Renaissance Technologique”

Sergey Brin: Ethereum au coeur de la “Renaissance Technologique”

Sergey Brin, cofondateur de l’une des plus gigantesques entreprises de la planète a récemment fait une annonce qui s’adresse aux investisseurs. Pour le cofondateur de Google, l’enchaînement sur ces 10 dernières années, des divers évènements dans l’univers numérique, a conduit à une situation que l’on pourrait assimiler à une “Renaissance Technologique”. Et dans cette nouvelle ère, Ethereum aurait un rôle prépondérant à tenir selon Sergey Brin.

Sergey-Brin-cryptomonnaie-google-ethereum-bitcoin

Quand le cofondateur de Google s’intéresse à Ethereum

Dans la lettre adressée aux investisseurs, Sergey Brin a dans un premier temps, mis en évidence le constat suivant: “il ne se passe pas un mois sans que de nouvelles applications, ou de nouvelles techniques innovantes ne voient le jour”. Dans cette perspective, il est désormais indéniable que nous nous situons dans une véritable ère de renaissance technologique. De plus, il s’agit d’une période propice et tout à fait passionnante où nous avons la possibilité de voir diverses applications de ces nouvelles technologies dans presque tous les segments de notre société.

Pour Sergey Brin, il faut accorder un certain crédit à Ethereum pour sa contribution à cette nouvelle ère. Ethereum a joué un rôle particulièrement important dans la mesure où l’optimisation du fonctionnement de cette plateforme a nécessité des cartes graphiques de meilleure qualité. Et à son tour, la quête continue de satisfaction. Cette demande a permis de développer des machines encore plus puissantes.

technological_renaissance

Une combinaison de plusieurs éléments

Plusieurs facteurs expliqueraient le boom informatique auquel nous assistons en ce moment. Selon le cofondateur de Google, la première cause trouverait son explication dans la loi de Moore. Quant à la seconde, elle tient du fait que la demande en cartes graphiques de plus en plus performantes, n’a eu de cesse de grimper. Et pour cause, les algorithmes de consensus de type “Proof Of Work” sont très populaires au sein de gigantesques communautés soutenant les plus importantes crypto-monnaies du marché (Ethereum et autres).

Toutefois, la troisième et plus importante cause, est sans aucun doute, la profonde mutation à laquelle nous avons assisté dans la capacité d’apprentissage et d’autonomisation des machines. Cette dernière a significativement augmenté tout au long des dix dernières années. Et cela a été rendu possible par le développement de processeurs de plus en plus puissants.

ethereum-proof-of-work

Cette amélioration des processeurs a elle-même été une impulsion majeure pour le développement de l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle était au coeur de la communication adressée aux investisseurs par Sergey Brin. Google a en effet implémenté, ce qui est très probablement, l’un des algorithmes d’apprentissage autonome les plus complexes du monde afin d’organiser les résultats de recherche. Mais pour le cofondateur de l’entreprise, son utilisation s’étend également à des domaines tels que:

  • l’analyse et la compréhension d’images dans Google Photos
  • la traduction de plus d’une centaine de langues via google translate
  • la suggestion de courtes réponses aux e-mails
  • la découverte de nouveaux systèmes planétaires
  • et bien d’autres secteurs encore…
google-ethereum

D’énormes perspectives d’avenir

Durant les dernières décennies, la combinaison d’un certain nombre d’avancées technologiques a donné naissance à un ensemble d’outils qui en fin de compte, aura permis d’étendre l’intelligence ainsi que les domaines de compétence de l’Homme.

Des machines (robots) ont été mise au point avec de la mémoire de base rendu possible grâce à des puces d’ordinateurs. Ces machines disposent désormais de la capacité à sentir, à être conscient et à interagir avec leur environnement via des capteurs, une capacité de communication par wi-fi, et la prise de décision via des smart contrats basés sur la technologie de la blockchain.

Cette configuration combinée avec un climat global, potentiellement pacifique, laisse suggérer que nous sommes sur le point d’entrer dans un âge d’or jamais vu auparavant par l’espèce humaine.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close