Le système bancaire de plus en plus investi par la blockchain

Le système bancaire de plus en plus investi par la blockchain

A l’origine, le projet crypto-monnaie porté par la blockchain ambitionnait de proposer une alternative viable aux monnaies fiduciaires et le traditionnel système bancaire qu’elles représentaient. Dans cette perspective, la blockchain s’est lancée à la conquête des banques et gagne du terrain continuellement. Une nouvelle avancée majeure dans le secteur est à signaler. La Royale Bank of Canada (RBC) vient en effet de faire une annonce importante.

La blockchain pour un accès au crédit impartial, équitable et transparent

Le 15 mars dernier, l’US Patent and Trademark Office a publié la liste des demandes de brevet qui lui ont été adressées. Selon cette liste, la Banque Royale du Canada (RBC), la plus grande banque du pays, a déposé un brevet pour une plateforme de pointage de crédit utilisant la technologie Blockchain l’automne dernier.

Le brevet fait mention d’une plateforme de pointage de crédit basée sur la Blockchain. La plateforme permet d’effectuer des enregistrements de crédit en les inscrivant dans des blocs liés par des données d’identification. Le registre de crédit stocke des informations historiques et prédictives sur les emprunteurs. Ces informations servent par la suite à  calculer les notations de crédit. « 

Le système bancaire par la blockchain

Selon les initiateurs du projet, la façon traditionnelle d’effectuer les pointages de crédit n’est «pas transparente». Les clients, principaux intéressés, ne sont pas toujours informés de la multitude de paramètres et données qui affecte le pointage et leur profilage en matière de crédit. Ils ne disposent par ailleurs, pas des outils nécessaires pour prendre le contrôle de leur pointage de crédit.

La technologie de comptabilité décentralisée et partagée, telle que décrite dans le brevet, permettra aux clients d’être avisés lorsque des vérifications de crédit ont lieu ou lorsque les paramètres de pointage de crédit changent. Par exemple, dans le cas d’une facture impayée ayant une incidence négative sur son pointage de crédit, une alerte de notification sera immédiatement envoyée à l’intéressé.

Cette plateforme de notation de crédit basée sur la Blockchain, permettra donc une “visualisation très pratique” de toutes les données impliquées dans la détermination d’un pointage de crédit. Cela permettra ainsi à l’emprunteur disposant de connaissance en matière de crédit, de mieux cerner les conditions de détermination de son éligibilité au service.

Etant donné qu’il s’agit d’un système décentralisé basé sur la blockchain, la plateforme sera également en mesure de recevoir des informations d’une multitude de sources (organismes de crédit et autres entités et institutions financière)

blockchain_technology

De nombreux projets d’avenir

Il ne s’agit pas là, de la première incursion de la RBC dans la technologie du grand livre numérique (Blockchain). Au mois de septembre de l’année dernière, la banque avait également annoncé qu’elle utiliserait un hyperledger basé sur la Blockchain pour distancer les installation interbancaires américano-canadienne (ses concurrents). En outre, le PDG de la Royale Bank of Canada avait aussi fait l’éloge de Blockchain l’automne dernier, soulignant qu’il y avait de fortes probabilités d’assister à un total changement de paradigme. Une transformation complète de nos marchés financiers et de nos activités de négociation, de nos activités d’installation de système de sécurité,voire même, des différentes franchises de détail».

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close