Telegram compte battre de nouveaux records en prolongeant la durée de son ICO

Telegram compte battre de nouveaux records en prolongeant la durée de son ICO

Les crypto-monnaies traversent une mauvaise passe depuis 2018 ; et les investissements en ICO ou achats de crypto se sont faits rares. Mais cela n’a pas empêché Telegram, le très populaire service de messagerie instantanée, de lancer son premier ICO en février passé et d’être actuellement en passe de pulvériser de nouveaux records.

850 millions de dollars levés seulement en février 2018

En février passé, Telegram avait lancé la première partie de son ICO pour ce qu’il considère être la première crypto-monnaie destinée au grand public, le « Gram ». Cette levée de fonds en crypto-monnaies a permis à la firme fondée par les frères Durov de mobiliser un montant de 850 millions de dollars, soit 690 millions d’euros alors qu’elle affichait un objectif de 600 millions de dollars (486 millions d’euros). Le Gram serait une crypto-devise également basée sur la technologie de la blockchain et qui aurait pour base un protocole « nouvelle génération ». Par ailleurs, cette nouvelle née de l’univers cryptographique intégrerait également un service de micropaiement exempt de taxes internationales.

Si cette levée de fonds en monnaie numérique vient surclasser tous les précédents ICO du secteur, elle a également fait l’objet de quelques critiques selon lesquelles le montant levé serait « aberrant ». Il n’empêche que Telegram ne compte pas s’arrêter là, puisqu’il a prolongé la durée son ICO et compte atteindre une fois encore la même somme qu’il y a un mois.

telegram_TON

Vers de nouveaux sommets

D’après trois sources qui seraient proches du dossier de l’ICO, le service de messagerie aurait prolongé l’opération pour un troisième mois et afficherait comme objectif d’atteindre à nouveau 850 millions de dollars. Lors de la première phase de l’opération, les tokens vendus coûtaient chacun 0,38 dollars ; mais pour la deuxième phase, Telegram a maintenant fait monter les prix à 1,33 dollar par token selon les informations rassemblées par Bloomberg News qui a eu accès aux documents de la société. Mais cela n’a pas empêché certains investisseurs de continuer à passer des commandes. D’autres sont, par contre, sceptiques et doutent du fait que les frères Durov parviennent à atteindre un niveau de traitement de transactions comparable à celui des grands noms tels que Visa ou Mastercard. Ce dernier point expliquerait donc pourquoi la demande est un peu en baisse à cette deuxième phase de l’ICO.

Toutefois, si Telegram arrive une nouvelle fois à rassembler le montant visé, elle devrait se servir de la totalité pour investir dans la construction de sa propre plateforme blockchain intégrant Gram et qui est censée offrir une vitesse de transaction supérieure à celle des concurrents tels que Bitcoin ou Ethereum. Les fonds réunis serviront notamment à louer des serveurs, augmenter le nombre de serveurs et à régler les dépenses d’exploitation.

Selon Darren Franceschini, PDG de Blockchain Technologies Consulting au Canada, l’impact de l’ICO de Telegram sur le secteur des crypto-monnaies risque d’être « une épée à double tranchant ».

Telegram compte battre de nouveaux records en prolongeant la durée de son ICO
Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close