Une Ethereumisation de Wall Street est inévitable: l’avis de l’expert

Une Ethereumisation de Wall Street est inévitable: l’avis de l’expert

Le financier Vincent Launay en poste à la Banque Mondiale a livré son analyse des changements majeurs apportés par Ethereum dans le système financier en général.  Il nous dit notamment pourquoi les banques n’auront d’autres choix que de s’y adapter.

L’Ethereum est la deuxième monnaie de par sa capitalisation de marché. Sa plateforme est disponible en open source et est la plus utilisée dans l’architecture des nouvelles crypto-monnaies dites alternatives. On compte 475 cryptomonnaies  pour les plateformes embarquant Ethereum contre 580 pour celles embarquant d’autres technologies. Le Succès d’Ethereum dans le monde de la Blockchain est dû essentiellement à ses contrats intelligents (smart contracts). Ceux-ci permettent à des startups de procéder à des ICOs, des levées de fonds  en devises numériques.

ethereum_cryptocurrency

“Mettre en relation les gestionnaires de capitaux et les entreprises ou gouvernements désireux d’émettre des obligations a été pendant longtemps un commerce lucratif pour Wall Street (les banques). A un point qu’il n’était plus possible de se passer d’eux” avance l’expert.

Ethereum en supprimant tout intermédiaire et en pourvoyant en capitaux les entreprises rend “obsolètes les banques d’investissements”. Elles ne le ressentent peut-être pas encore, mais les fonds de capital-risque le ressentent déjà et il n’est pas rare de les voir lors des campagnes de pré ICOs, soutient Launay.

Au-delà d’une Uberisation

Le financier Launay assure que le service autrefois proposé par les banques qui consistait en un rôle d’intermédiaire entre l’entrepreneur et les capitaux correspond au modèle économique d’Uber, la société de San Francisco qui met en  relation de potentiels passagers et les conducteurs réalisant des services de transport. Les contrats intelligents de l’Ethereum vont au-delà d’une simple mise en relation. En effet ils font se rencontrer les deux parties et veillent à ce qu’elles honorent leurs engagements sans aucun intermédiaire.

En 2017 les entreprises auraient émis  des obligations de l’ordre de 3,5 trillions de dollars USD confiés à des banques d’investissements chargés de les écouler auprès de fonds de retraites et de gestionnaires de capitaux.

uber_cryptocurrency

Comment fonctionnent les ICOs qui sont plébiscités par les entreprises et visent à remplacer les classiques emprunts?

Contrats intelligents, le nec des obligations

Vincent Launay nous donne un exemple du fonctionnement d’un contrat intelligent.

L’émission:

Une compagnie V crée sur la Blockchain Ethereum un contrat intelligent, réplique des obligations (i.e., paiement semi-annuel de coupons et remboursement du prêt à l’échéance).

Les investisseurs qui souhaitent participer à l’emprunt obligataire envoient les ETH (jetons de Ethereum) à l’adresse du contrat et spécifient la taille du plus petit coupon qu’ils voudraient recevoir (le coupon étant l’intérêt calculé payé périodiquement).

Une fois l’emprunt obligataire clos, les contrats sont automatiquement établis entre investisseurs et la compagnie en partant des coupons les plus petits, jusqu’à satisfaction des bons émis.

-Tous les investisseurs n’ayant pas été automatiquement retenus jusqu’à l’épuisement des émissions se verront rembourser leurs jetons.

Du remboursement de la dette:

Les investisseurs perçoivent leurs coupons à intervalles réguliers de six mois tel que stipulé dans le contrat intelligent.

Les paiements étant en ETH, la compagnie V a dans les cas de hausse des cours, la possibilité d’ajuster les coupons en calculant le taux d’équivalence en dollar de l’Ethereum avec le cours prévalant lors de l’émission. C’est le contrat intelligent qui automatiquement récupère les cours et les réajuste.

Donc le remboursement des coupons peut tant se faire en monnaie fiduciaire qu’en jetons ETH et peut faire l’objet d’un audit d’organismes financiers.

Une fois à terme, le contrat intelligent rembourse intégralement l’emprunt.

Le marché traditionnel des obligations exclut une frange de la population, car les obligations ont des coûts débutant à 5000 dollars le plus souvent. Les contrats intelligents proposés par Ethereum, plus souples remettent à la portée de toutes les bourses les obligations, car elles démarrent à 10$.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close