VeChain se veut la première Blockchain pour les affaires

VeChain se veut la première Blockchain pour les affaires

VeChain a été fondée par Sunny Lu, l’ancien CIO de Louis Vuitton en Chine.

Son objectif de départ était d’établir la traçabilité de produits grâce à la technologie Blockchain.

Aujourd’hui, l’entreprise espère franchir une nouvelle étape en étant la première à mettre des applications dédiées aux affaires sur une Blockchain publique.

Et c’est samedi à minuit que le premier bloc VeChain a été miné, espérant ainsi convaincre les entreprises à adopter le code lié à une crypto monnaie négociée sur un marché public.

Pour les initiateurs du projet, VeChain tente de surmonter les problèmes liés aux Blockchain publiques telles que Bitcoin ou Ethereum. Mais elle désire également supplanter des solutions comme Hyperledger en ce qui concerne les plateformes d’affaires.

Sunny Lu explique :

“À l’heure actuelle, si nous regardons toutes les blockchains publiques existantes, il existe un modèle économique commun qui provient de bitcoin et qui tente de motiver davantage de personnes à rejoindre le réseau. Le coût d’utilisation des blockchains publiques est directement lié à l’évaluation du jeton sur la blockchain. »

sunny-lu

Il ajoute :

“ Il génère en quelque sorte un paradoxe typique qui est, plus le jeton a d’utilité, plus les cas d’utilisation sont nombreux, plus la valorisation du jeton est élevée. Cela signifie également un coût plus élevé pour utiliser la blockchain, ce qui signifie que personne ne l’utilisera plus, si le coût est trop élevé. « 

C’est pourquoi VeChain a créé un système de jetons doubles.

Dans ce système VET fonctionne comme un stock de valeur, alors que VeThor représente le coût de l’utilisation de la Blockchain.

Il faut souligner que VeChain n’est pas la seule à utiliser ce système de double jeton: en effet, Neo et Ontology ont eux aussi mis au point des jetons jumeaux.

Mais la particularité de VeChain est qu’elle met l’accent sur un logiciel qui doit réduire le coût et le temps de développement.

“ Toutes les blockchains publiques fonctionnant en mode de décentralisation totale sont comme des blockchains nues pour la plupart des entreprises, parce que c’est juste open source pour les codes de base, et si vous voulez construire une application, vous devez tout faire par vous-même à partir de rien.”  C’est ce qu’explique encore Lu.

vechain-blockchain

Des grandes entreprises suivent VeChain

Mais VeChain ne se contente pas de projets. Elle bénéficie déjà du soutien de grandes entreprises. Ainsi, elle a plusieurs partenariats importants avec BMW et Renault, ainsi qu’avec la société d’assurance mondiale DNV GL.

Cette dernière assume même un rôle technique dans la mise au point du projet.

En particulier le système PoA, “ preuve d’autorité “, qui offre aux entreprises un

“ équilibre entre décentralisation et centralisation “ d’après Lu.

D’autres entreprises, comme EOS et Tron ont également expérimenté de nouveaux modèle de gouvernance. Dans ces nouveaux modèles, les utilisateurs sont membres de la communauté et peuvent utiliser leurs jetons pour élire des délégués qui valident les blocs.

Ainsi, la partie décentralisée consiste à ce que les propriétaires de jetons peuvent voter en fonction du nombre de VET qu’ils possèdent. Parmi ces détenteurs, une entreprise comme DNV GL peut elle aussi exécuter des nœuds en répondant à certains critères.

“ Chaque nœud aura des spécifications, non seulement sur le matériel, mais aussi sur le niveau et le processus de sécurité, la gestion de vos nœuds et votre contribution à la communauté VeChain », a expliqué Lu.

Tous les votants utilisent leur “ autorité de vote “ pour pouvoir peser sur les décisions liées à la Blockchain et pour élire les responsables de comité. Il s’agit là, de la partie centralisée, c’est à dire, l’organe directeur de la Fondation VeChain.

“ Ces sept sièges du comité, nous allons exécuter toutes les décisions issues du processus de vote, y compris même, qui sera le prochain au sein du comité directeur. En faisant cela, vous maintenez la publicité ou la transparence d’une partie décentralisée tout en  maintenant l’efficacité d’une partie centralisée.  » A expliqué Lu.

La partie centralisée de la technologie VeChain pose t-elle problème aux entreprises ?

Il est vrai que certains ont critiqué ces systèmes PoAne DPoS. Mais, contrairement aux particuliers,  les entreprises ne semblent pas effrayées par ces problèmes de centralisation.

Par exemple, le vice président de la transformation digitale chez DNV GL, Renato Grottola, a expliqué que le modèle de gouvernance VeChain représente : “  un équilibre optimal entre la centralisation et la décentralisation, réduisant l’incertitude liée aux développements futurs. « 

Pour certains, cela permet aux entreprises de ne plus se préoccuper des protocoles de base qui sont ainsi prêts à l’emploi et de se concentrer davantage sur les produits à développer.

C’est ce qu’ajoute Grottola: “ VeChain a été conçue comme une plate-forme; elle associe la technologie blockchain à l’IoT et à l’IA, offrant ainsi la possibilité de développer des solutions de chaîne d’approvisionnement au niveau du produit / actif et de l’entreprise.”

grottola

Un lancement en douceur pour les jetons VeThor

Malgré le lancement samedi des jetons VeThor, la Blockchain ne sera pas entièrement opérationnelle. Pour ce faire, VeChain doit encore faire passer ses jetons de la chaîne Ethereum vers son réseau principal. Cette étape aura lieu en juillet.

Mais ce processus de transferts de grandes sommes de monnaies virtuelles n’est pas sans risques.

Lu à déjà annoncé : “ les gens vont essayer d’attaquer.”

C’est la raison pour laquelle VeChain a fait appel à plusieurs sociétés de cybersécurité pour effectuer des tests sur son code.

De même, une équipe spécialisée surveillera l’ensemble du lancement pour répondre aux problèmes.

Il s’agit donc d’un lancement en douceur et les protagonistes sont optimistes. Grottola a d’ailleurs ajouté : “ Ceci est une pratique normale dans les affaires, [mais] pas si commun pour les startups crypto. Ce type d’approche structurée a été l’un des critères clés pour choisir l’initiative VeChain parmi d’autres plateformes concurrentes « .

Il n’est pas le seul à être confiant. Le vice président du développement des affaires de la plateforme de jeux, Decent Bet, prévoit lui aussi d’utiliser la technologie VeChain. À ce propos il a déclaré : “ Nous sommes réalistes. Nous savons que le prochain lancement de produit «parfait» sera le premier lancement de produit «parfait». Il y a toujours des bugs à corriger ici ou là. « 

Au moment où nous écrivons ces lignes, 1er juillet,  VEChain a une capitalisation boursière de 1,444 milliards de dollars et il s’échangeait au prix de 2,62 USD.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close