Revue Neo

Revue Neo

Neo a été créée en 2014.

Il s’agit d’une Blockchain open source qui a commencé son trajet sous le nom d’Antshares, ANS. Le passage de ANS à NEO a voulu marquer les progrès effectués par le projet, depuis les phases 1 et 2 de son ICO.

Mais ce n’est qu’en 2016 qu’elle a publié son livre blanc censé donner les détails de son projet.

La caractéristique principale de cette Blockchain est de donner aux gens, partout dans le monde, la possibilité de collaborer économiquement.

NEO_2018

L'équipe de NEO

 

C’est la société Onchain qui a développé la plateforme NEO.

Il faut souligner que Onchain est une société chinoise installée à Shanghai.

Son PDG se nomme Da Hongfei et c’est lui qui est à l’origine du projet NEO.

Le cofondateur de NEO est Eric Zhang et autour d’eux se trouve une équipe d’une vingtaine de personnes pour soutenir le développement de NEO.

Objectifs de NEO

L’objectif de NEO est de permettre d’échanger de la valeur commerciale, virtuelle ou non, de façon instantanée et partout dans le monde.

On peut donc y échanger des crypto monnaies, mais aussi d’autres actifs réels transformés sous une forme numérique.

Ainsi sur la plateforme NEO il est possible de transférer, d’échanger ou de négocier toutes sortes d’actifs.

Comment fonctionne NEO?

Le principe de fonctionnement de NEO est simple.

Un propriétaire d’actifs dépose et enregistre des actifs sur la plateforme.

Ensuite, ces biens peuvent être échangés de pair à pair et ce, grâce aux smart contracts 2.0. de la plateforme.

Une fois les produits enregistrés, toutes les fonctions sont possibles : le financement de la chaîne d’approvisionnement, les prêts, le financement participatif ou encore les plans d’actionnariat. De plus, toutes ces fonctions sont réalisables depuis un ordinateur ou un smartphone.

En fait, tous les clients de NEO sont connectés à une seule économie intelligente.

La particularité de NEO réside dans le fait qu’elle permet à plusieurs Blockchain d’interagir. Elle a d’ailleurs obtenu un brevet pour cette inovation.

En outre, NEO utilise plusieurs langages de programmation comme JavaScript, Kotlin, Go, Python, C#, ou encore Java. Ceci permet aux programmateurs d’écrire leurs contrats dans le langage de leur choix.

En dernier lieu, NEO prend en charge les contrats intelligents ainsi que les applications décentralisées, ce qui lui a donné le surnom de Ethereum chinois.

Mais par rapport à Ethereum, on peut dire que la sécurité a été améliorée et la conception des Smart Contracts est supérieure à son concurrent.

Elle est d’ailleurs plus conviviale et son débit a lui aussi été amélioré. De ce fait le temps des transactions s’en trouve nettement réduit.

Par ailleurs, la loi soutient ces certificats numériques et garantit donc la propriété des actifs.

Autre particularité de NEO, ce sont les contrats numériques qui remplacent les jetons.

Le prix du NEO

C’est en 2017, après les partenariats de NEO avec Microsoft et Alibaba, que les investisseurs se sont rué sur NEO.

Il a alors pris 2000%!

Aujourd’hui,( janvier 2018), son prix se négocie autour de 154 USD. Et sa capitalisation est de 10,04 milliards de dollars.

Plus précisément, sa vente s’est déroulée en deux phases : la première en octobre 2015, et la seconde en août 2016.

Au cours de la première phase, NEO a récolté 2100 BTC, puis lors de la seconde phase, 8220 BTC. Ce qui représente un total de 5,05 millions de dollars.

Par ailleurs, 100 millions de jetons ont été disponibles.

40 millions ont été distribués lors de l’ICO. Puis 17,5 millions lors de la phase 1, et 22,5 millions lors de la phase 2.

Finalement, 10 autres millions ont été réservés aux développeurs. Quant aux 50 millions restants, ils sont réservés aux primes et aux investissements.

En outre, il n’est possible de redistribuer qu’un montant de 15 millions de jetons par an.

Il faut préciser que la seule utilité des jetons NEO est de pouvoir voter en tant que nœud et de confirmer les transactions sur la Blockchain.

Mais les NEO servent aussi à acheter des Antcoins, ANC.

Ainsi lorsqu’une personne enregistre des actifs sur la plateforme, elle devra tout d’abord acheter des ANC, puis les utiliser pour les transactions.

On peut aussi préciser que les bourses soutenant NEO sont principalement Bittrex, Yunbi, Binance et Yuanbo.

Enfin, il faut savoir que NEO fait partie des crypto monnaies les plus capitalisées au monde.

NEO_Price

Les projets NEO

Outre ses partenariats avec les géants Microsoft et Alibaba, NEO s’est associé à Bancor. Celle-ci est une plateforme décentralisée de jetons qui lui a permis de récolter 150 millions de dollars avec une ICO en juin dernier.

De plus Binance et Coindash vont utiliser les contrats intelligents NEO pour leurs intégrations futures.

Pour prendre un autre exemple, NestFund a été construite grâce aux smart contracts NEO.

Mais l’aspect le plus important est sans  doute que NEO est en collaboration étroite avec le gouvernement chinois pour cartographier les actifs dans le monde réel.

NEO a ainsi l’ambition de dominer l’industrie de la Blockchain en Chine.

Enfin, l’industrie Blockchain occidentale s’intéresse de plus en plus à NEO en tant que seul projet Blockchain en Chine.

Conclusion

De toute évidence, NEO mérite notre attention.

Car entre autres, si les ICOs arrivent à créer un engouement en Chine comme s’est deja le cas en Europe, cela pourrait représenter une réelle chance pour NEO. Elle sera alors la plateforme des applications décentralisées chinoise. Grâce à ses fonctions améliorées ainsi qu’à son débit et à son évolutivité, NEO pourrait réellement devenir le Ethereum chinois.

Partages 0
Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Close